Comment connaître les visiteurs de ta Boutique en Ligne ?

16 Mai 2020

 

Coucou, aujourd’hui je t’invite à mieux connaître les personnes qui visitent ton site e-commerce. En effet, lorsque j’ai fait des interviews, j’ai constaté que peu d’e-commerçants utilisaient Google Analytics pour analyser les visiteurs de leur e-shop. Je t’explique donc tous les enseignements que tu pourrais retirer de cet outil gratuit de webanalyse.

Google Analytics est un outil qui est puissant et peut très vite devenir indispensable au pilotage de ton business en ligne. Cet outil proposé par Google, est gratuit donc clairement ça serait dommage de ne pas l’exploiter à fond. Une fois bien paramétré, si tu sais bien t’en servir, cet outil peut te permettre de prendre les bonnes décisions pour faire croître ton business, mais également les bonnes décisions organisationnelles pour gérer tes priorités.

Je vais parcourir pour toi, tous les éléments que tu peux être amené à connaître avec cet outil.

L’outil a plusieurs rubriques mais il y en surtout 4 dédiées à l’analyse en elle-même de ton site e-commerce :

  • Audience
  • Aquisition
  • Comportement
  • Conversion

Aujourd’hui, on va surtout aborder la première rubrique : Audience. Le reste sera abordé dans d’autres articles, sinon ça serait très long. Il y a tellement de choses à dire sur Google Analytics, ce qui démontre les possibilités immenses à exploiter avec cet outil pour ton activité en ligne.

 

Analyser qui sont tes visiteurs

C’est ce qu’on appelle l’audience d’un site, ce sont les personnes qui visitent ton site. Qui sont-elles ? D’où viennent-elles ? Sont-elles nouvelles sur le site ? Comment regardent-elles le site ? Quels sont leurs centres d’intérêts et hobbies ? Etc … Avec Google Analytics, tu vas pouvoir répondre à toutes ces questions.

Dans la rubrique “Audience” de Google Analaytics, tu vas retrouver de nombreuses sous-rubriques :

Une Vue d’ensemble qui peut reprendre les indicateurs clés globaux de l’audience :

  • Nombre d’ultilisateurs ( = visiteurs)
  • Nombre de sessions
  • Nombre de nouveaux utilisateurs
  • Nombre de pages vues
  • Nombre de sessions/utilisateur
  • Nombre de pages vues/session
  • Durée moyenne passée sur le site
  • Taux de rebond

Je fais une aparté sur le taux de rebond. Le taux de rebond c’est le pourcentage de visteurs qui est arrivé sur une page de ton site, qui n’a pas eu d’interaction avec ta page et est aussitôt reparti du site. Alors plus ce taux est haut, moins bon cela est, ça peut vouloir dire que les utilisateurs n’ont pas trouvé ce qu’il voulait sur ton site. MAIS parce qu’il y a toujours un MAIS quelque part 😋, il faut regarder ce taux de rebond par type de page notamment sur un site e-commerce.

Par exemple si l’utilisateur arrive sur une page produit mais que celle-ci ne correspond pas à sa recherche, il va ressortir aussitôt du site, donc ce n’est pas un super expérience pour lui. Par contre, si l’utilisateur recherche un renseignement particulier et tombe sur un article de blog et qu’il trouve sa réponse, il sera satisfait et le taux de rebond sera le même que dans notre cas précédent, c’est à dire élevé. Donc il faut toujours regarder et analyser les chiffres avec recul. Un taux de rebond très bien se situent autour de 20 à 35 %, si ton taux de rebond global tourne autour de 40-50% c’est normal, je te rassure, mais tu peux toujours améliorer les choses. Si il dépasse 60%, il faut analyser clairement ce qu’il se passe sur ton site pour comprendre ce taux élevé.

 

 Utilisateurs actifs :

Allez, on continue notre analyse de Google Analytics, ensuite on a une sous-rubrique : Utilisateurs actifs. Celle-ci permet d’analyser l’activité des utilisateurs sur plusieurs périodes allant d’un jour à une période de 28 jours. Cette sous-rubrique indique le nombre d’utilisateurs “uniques” sur 1 jour, sur 7 jours, 14 jours puis 28 jours. Cela est un rapport intéressant lorsqu’il est croisé avec les canaux d’acquisition par exemple pour connaître quel canal t’apporte le plus d’utilisateurs actifs (= utilisateurs uniques).

 

Types d’audience :

Les types d’audience sont des audiences que tu vas prédéfinir afin de les utiliser dans des campagnes de remarketing. Je m’explique : d’abord le remarketing, quasako ? C’est une technique marketing qui vise à re-cibler une audience qui serait déjà venu visiter ton site, au travers de campagnes du réseau de recherche ou Display de Google. C’est à dire que tu pourrais extraire une audience spécifique de ton site (par exemple les nouveaux visiteurs sur les 15 jours passés) et recibler ces mêmes visiteurs dans une campagne publicitaire Google comme Google Ads sur le Réseau Display, les RLSA Google Ads, Display & Video 360 et Google Ad Manager. Bon c’est un peu technique comme ça, mais ça peut être assez puissant pour déclencher des ventes.

Explorateurs d’utilisateurs :

L’explorateur d’utilisateurs te permet de mieux comprendre le comportement d’un utilisateur sur ton site. Concrètement les utilisateurs sont criptés au travers d’un ID et tu peux ainsi analyser le comportement des différents utilisateurs, comme leur parcours d’achat par exemple. Si ce dernier s’est décidé vite ou au contraire a mis plusieurs jours à se décider d’acheter. Tu peux croiser ces données avec d’autres données en réalisant un segment par exemple.

 

Données démographiques :

Avec Google Analytics, tu as la possibilité de savoir qui est ton audience : Est-elle majoritairement féminine ou masculine ? Sur quelles tranches d’âge se répartit-elle ? etc … Ces données vont être très utiles pour tes campagnes pubs par exemple. Et tu peux aller plus loin dans l’analyse en ajoutant des métriques supplémentaires, on peut connaître quelle est l’âge et le genre de tes visiteurs par canaux d’acquisition par exemple. Concrètement, tu pourrais savoir quel est le type de visiteurs arrivant via les réseaux sociaux, et ceux qui arrivent via le direct ou encore le référencement naturel etc … Puissant non ?

 

Centre d’intérêt :

Eh oui via Google Analytics, si tu as bien paramétré et activé Google pour la pub, tu peux connaître les centres d’intérêt et hobbies de ton audience. Grosso modo tu peux savoir les catégories affinitaires de ton audience : est-elle shoppeuse addict, aiment-elle le lifestyle et le fashion, le food etc … La liste peut-être longue … Tu peux également savoir, au travers des “segments sur le marché”, quel type de sites web elles visitent : ameublement, vêtements, business, décoration, etc … Toutes ces données peuvent être très utile pour essayer des campagnes de publicité comme Google Display ou encore Facebook ads en faisant des essais de campagne avec des cibles prédéfinies.

 

Données Géopgraphiques :

Tu peux savoir d’où viennent les visiteurs de ton site web, si tu vends essentiellement en France, est-ce que tes visiteurs viennent de France essentiellement ou du reste de la francophonie ? Quelles est la langue du navigateur utilisé ? Cela peut être très utile pour effectuer une campagne de pub en Belgique ou au Canada si tu vois que tu as beaucoup de visites provenant de ces pays, ou encore ouvrir la livraison à ces pays-là si tu en l’avais pas encore activé. Cela peut être utile aussi si tu cibles des expatriés dans un pays donné.

 

Comportement :

Cette sous-rubrique ne doit pas être confondue avec la rubrique 4 générale de comportement qui est très différente. Cette sous-rubrique “comportement” de la rubrique “audience” t’indique si les visiteurs de ton site sont nouveaux ou pas ? Est-ce que ce sont des utilisateurs fidèles ou de nouveaux curieux ? Tu peux aussi mesurer leur engagement.

 

Technologie :

Tu peux savoir quel navigateur tes utilisateurs utilisent pour venir voir ton site : chrome, firefox, internet explorer ou autre comme Safari. Et tu peux croiser cette donnée avec le type d’appareils.

 

Mobile :

Est-ce que tes visteurs utilisent plutôt le mobile ou l’ordinateur pour visiter ton site ? C’est la réponse que tu trouveras dans la sous-rubrique “Vue d’ensemble”. Et tu peux avoir le détail des appareils sur la sous-rubrique “appareils”. Ces données peuvent t’apprendre si ton audience est plutôt aisée avec les derniers iphone et samsung ou si elle a une pouvoir d’achat moyen et limité. Car tout le monde ne peut pas s’offrir les derniers téléphone d’Apple ou Samsung. Cela peut aussi te permettre de voir si ton audience est technologiquement avancée.

 

Multi-appareils (version Bêta) :

Google Analytics est en train de tester (en mode Bêta) le multi-appareils, ça c’est super intéressant. Concrètement ça te permettra de savoir si ton audience effectuant des achats sur ton site de façon instantanée (achat de compulsion) ou si elle visite ton site, étudie ton produit, elle réflechie avant d’acheter, puis finit par acheter quelques jours/semaines plus tard. Et tout cela en comprenant son parcours d’achat, si elle a commencé sur son mobile et finit par acheter sur ordi ou vice versa etc …

 

Personallisé :

Dans cette sous-rubrique, tu peux créer des variables et des valeurs personnalisées. Concrètement tu pourrais créer jusqu’à 5 variables spécifiques à ton site et à ton activité. Par exemple comme les inscrits à une newsletter, les acheteurs, les personnes ayant visité telle ou telle catégories, ceux qui ont acheté avec telle promotion ou qui ont choisi telle livraison , etc … bref tu l’as bien compris les possibilités de création sont liées à ton imagination et à ce qui peut être intéressant pour toi de créer comme variables ou valeur ?

 

Analyse comparative :

Cette sous-rubrique permet de comparer tes performances avec d’autres entreprises concurrentes. Alors ça pourrait être intéressant mais cette analyse est basée sur le secteur d’activité que tu as sélectionné à la création de ton compte. Ces secteurs ne sont pas assez précis pour être exploité à mon sens. Néanmoins ce rapport peut être très intéressant si et seulement si tu es certain que le secteur d’activité sélectionné au préalable ainsi que les autres métriques peuvent être considérés comme tes concurrents.

 

Flux d’utilisateurs :

Je trouve personnellement ce rapport hyper intéressant, car il te permet de comprendre le parcours des utilisateurs de la source à la sortie de ton site. Tu peux donc comprendre le chemin qu’ils ont effectué et cela en sélectionnant différent critères comme le pays, les canaux d’acquisition, l’âge etc … Par exemple, tu peux comprendre quel parcours ont réalisé les utilisateurs de ton site s’ils viennent de google ou facebook, à quel moment ils abandonnent … etc … c’est juste un exemple parmi d’autres exemples d’exploitation. Tu peux ainsi comprendre si une page de ton site fait défaut et aller analyser par la suite pourquoi tu as un grand nombre d’utilisateurs qui abandonnent le site à cette page-là.

 

Voilà on arrive à la fin de la rubrique “Audience”, j’espère que je ne t’ai pas trop perdu avec toutes ces sous-rubriques ? Il est évident qu’on peut tirer énormément d’enseignements de cet outil, j’espère que tu seras convaincu de l’activer et surtout d’exploiter cet outil très intéressant pour ton business.

Anatomie d’une bonne Page Produit outils Google à activer pour ta Boutique en Ligne

Découvres les 12 outils Google à activer pour mieux exploiter ta Boutique en Ligne, de l’analyse à la publicité en passant par le référencement naturel …

Comment gérer un site e-commerce

Comment gérer une boutique en ligne au quotidien ? Quelles sont les astuces de productivité à mettre en place lorsqu’on tient un site e-commerce, je te suggère uen organisation dans cette rubrique.

6 conseils à lire avant de lancer ta Boutique en Ligne

Tu t’apprêtes à lancer ta boutique en ligne, n’hésites pas lire mes 6 conseils avant de lancer ton site e-commerce pour t’assurer d’avoir bien mis tout en place.

Guide Offert "Construire ta liste de Mots-clés"

 

 J’ai conçu un Guide Gratuit pour toi afin que tu construises ta liste de mots-clés pas à pas. Cette liste de mots-clés, indispensables en référencement, va te permettre de booster le SEO de ta boutique en ligne.